Chypre : le Conseil de sécurité demande l&#39application de l&#39accord du 8 juillet

29 août 2006

Le président du Conseil de sécurité pour le mois d&#39août, Nana Effah-Apenteng du Ghana, a appelé aujourd&#39hui toutes les parties à Chypre à mettre en application « sans délai » l&#39accord du 8 juillet afin de parvenir à un règlement durable du conflit.

Dans une déclaration à la presse faite à l'issue de consultations à huis clos sur Chypre, le président du Conseil a également réitéré son soutien aux efforts continus du Secrétaire général de l'ONU dans le dossier chypriote.

Au cours de ces consultations, Ibrahim Gambari, Secrétaire général adjoint aux Affaires politiques, a présenté devant les membres du Conseil un bilan de la situation, après une visite sur l'île et dans la région au mois de juillet.

Il a notamment souligné l'importance de mettre en oeuvre l'accord du 8 juillet, signé en présence du président chypriote Tassos Papadopoulos et du président chypriote turc Mehmet Ali Talat.

« Les deux hommes se sont rencontrés à cette occasion pour la première fois depuis près de deux ans », a souligné Nana Effah-Apenteng devant la presse.

« Malgré cette avancée, il reste encore beaucoup à faire », a-t-il toutefois estimé.

Le président du Conseil de sécurité a aussi insisté sur « les grosses difficultés » qui persistent pour régler le problème chypriote et rappelé que « c'est uniquement dans le cadre d'une coexistence pacifique que ce dernier peut être résolu ».

L'accord du 8 juillet vise à relancer les discussions entre les deux parties pour trouver une solution globale au problème chypriote ainsi qu'aux problèmes qui affectent la vie quotidienne de la population.

Chypre est divisée depuis1974 quand les militaires turcs sont intervenus et ont occupé la partie nord de l'île suite à un coup d'état monté par des officiers grecs.

Les efforts soutenus par l'ONU pour réunir l'île ont échoué en avril 2004 quand les Chypriotes grecs ont rejeté par référendum une proposition faite par le Secrétaire général de l'ONU.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.