Chypre : le Conseil de sécurité demande la reprise au plus vite des bons offices du Secrétaire général

15 décembre 2006

Le Conseil de sécurité a décidé de proroger jusqu&#39au 15 juin 2007 le mandat de la Force des Nations Unies chargée du maintien de la paix à Chypre (UNFICYP), demandant la reprise « dès que possible » des bons offices du Secrétaire général.

Aux termes de la résolution 1728 (2006) adoptée à l'unanimité, le Conseil de sécurité demande également à la partie chypriote turque et aux forces turques de rétablir à Strovilia le statu quo militaire qui existait avant le 30 juin 2000.

Il exprime, en outre, son soutien au processus convenu par les dirigeants, encourage la participation active aux discussions bicommunales sous les auspices du Représentant spécial du Secrétaire général, et demande que la phase préparatoire soit rapidement menée à bien en sorte qu'une véritable mission de bons offices puisse reprendre dès que possible.

Rendant hommage aux efforts que Kofi Annan a personnellement engagés au cours des 10 années écoulées en vue de parvenir à un règlement global de la situation à Chypre, le Conseil de sécurité prie le successeur du Représentant spécial du Secrétaire général de lui présenter un rapport sur l'application de la présente résolution d'ici au 1er juin 2007.

Prenant la parole avant le vote, le représentant de la Grèce a rappelé que son pays finançait 50% du budget de la Force. Espérant que les Nations Unies n'auraient pas à rester un jour de trop à Chypre, il a déclaré qu'une solution chypriote par les Chypriotes était la seule envisageable pour parvenir à un règlement global et durable de la question.

L'UNFICYP a été créée en 1964 afin de prévenir toute reprise des combats entre les communautés chypriote grecque et chypriote turque. Depuis les événements de 1974, les responsabilités de la mission ont été élargies. L'UNFICYP demeure sur l'île afin de surveiller les lignes de cessez-le-feu et la zone tampon et d'entreprendre des activités humanitaires.

Le Conseil de sécurité était saisi du dernier rapport du Secrétaire général sur la question.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.