Chypre : le Conseil de sécurité proroge pour six mois le mandat de la force de l’ONU

30 janvier 2019

Le Conseil de sécurité a prorogé mercredi, pour six mois, le mandat de la Force des Nations Unies chargée du maintien de la paix à Chypre (UNFICYP), en adoptant à l’unanimité la résolution 2453 (2019).

Cette prorogation intervient alors que les pourparlers sur la réunification de l’île méditerranéenne sont dans une impasse, après l’échec des discussions en juillet 2017.

Dans sa résolution adoptée à l’unanimité mercredi, le Conseil demande aux dirigeants chypriotes grecs et turcs de redoubler d’efforts pour faire converger « au plus vite » leurs points de vue sur les questions essentielles.

En prorogeant jusqu’au 31 juillet 2019 le mandat de l’UNFICYP, le Conseil de sécurité se déclare vivement préoccupé par l’augmentation du nombre de violations du statu quo militaire le long des lignes de cessez-le-feu et prie les deux parties de continuer à tenir d’urgence des consultations avec la Force sur la démarcation de la zone tampon.

Le Conseil regrette que le processus de règlement n’ait guère avancé depuis la conclusion de la Conférence sur Chypre organisée en 2017 et demande à la partie chypriote turque et aux forces turques de rétablir à Strovilia le statu quo militaire antérieur au 30 juin 2000.

Le Conseil de sécurité demande aussi instamment aux parties et à tous les participants concernés de tirer le meilleur parti des débats organisés par la consultante de l’ONU, Jane Holl Lute.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Chypre : le Conseil de sécurité renouvelle le mandat de la Force de l'ONU jusqu'au 31 juillet

Le Conseil de sécurité de l'ONU a prorogé mardi le mandat de la Force des Nations Unies chargée du maintien de la paix à Chypre (UNFICYP) jusqu'au 31 juillet 2018.