Le Conseil de sécurité salue l'accord israélo-palestinien sur l'ouverture du point de passage de Rafah

30 novembre 2005

Dans une déclaration présidentielle, le Conseil de sécurité a salué aujourd'hui l'accord conclu entre Israël et l'Autorité palestinienne sur l'ouverture d'un point de passage entre Gaza et l'Egypte, qui contribuera à améliorer la liberté de mouvement des Palestiniens.

« Le Conseil de sécurité accueille avec satisfaction l'Accord sur les déplacements et l'accès et les Principes concertés sur le point de passage de Rafah arrêtés par le gouvernement israélien et l'Autorité palestinienne le 15 novembre 2005 », a déclaré aujourd'hui le président du Conseil de sécurité, au nom de ses 15 membres, après avoir entendu, en séance publique, l'exposé mensuel du Secrétaire général adjoint aux affaires politiques, Ibrahim Gambari.

« L'ouverture effective du point de passage de Rafah le 25 novembre 2005 représente un pas en avant important », a ajouté le président.

Dans sa déclaration présidentielle, le Conseil demande aux parties de « prendre immédiatement des dispositions en vue d'appliquer les termes des deux accords conformément aux calendriers dont ceux-ci sont assortis ».

Il invite le gouvernement israélien et l'Autorité palestinienne à prendre en parallèle de nouvelles mesures pour s'acquitter des obligations de la Feuille de route, « de façon à continuer d'avancer vers la création d'un État de Palestine indépendant, souverain, démocratique et viable, vivant côte à côte avec Israël dans la paix et la sécurité ».

Il souligne « l'importance et la nécessité de parvenir à une paix juste, globale et durable au Moyen-Orient, fondée sur toutes ses résolutions pertinentes, notamment ses résolutions 242 (1967), 338 (1973), 1397 (2002) ainsi que sa résolution 1515 (2003), les principes de Madrid et le principe de la terre contre la paix ».

Dans un message prononcé à l'occasion de la Journée internationale de solidarité avec le peuple palestinien, Kofi Annan avait appelé Israéliens et Palestiniens à respecter la Feuille de route et les Accords de Charm el-Cheikh (voir notre dépêche du 29 novembre 2005).

Le Secrétaire général avait salué aussi la conclusion de l'accord entre Israël et l'Autorité palestinienne sur l'ouverture du point de passage de Rafah, selon lui, une évolution positive qui permettra d'établir une « réelle confiance » entre les deux parties (voir notre dépêche du 15 novembre).

Voir le rapport mensuel du Secrétaire général sur la situation au Moyen-Orient.

Voir les grandes lignes de l'exposé d'Ibrahim Gambari et les modalités de l'Accord israélo-palestinien dans notre dépêche d'aujourd'hui.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.