Pakistan : OCHA double le montant de son appel d'urgence qui passe à 550 millions de dollars

26 octobre 2005

La Coordination humanitaire des Nations Unies a pratiquement doublé aujourd'hui le montant de son appel d'urgence, c'est-à-dire son estimation des besoins, pour apporter une aide aux victimes du tremblement de terre au Pakistan, passant de 312 millions de dollars à 550 millions de dollars.

« Depuis le lancement de l'appel du 11 octobre dernier, l'ampleur de la tragédie est devenue malheureusement de plus en plus claire », indique le Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA) dans un communiqué publié aujourd'hui à New York, à l'occasion de la réunion ministérielle des pays donateurs, organisée à Genève, pour rassembler les fonds nécessaires pour venir en aide aux populations touchées par le séisme.

Dix-huit jours après le tremblement de terre et malgré la présence de près de 100 organisations dont les Nations Unies, des Organisations non gouvernementales (ONG), l'Union européenne et l'OTAN, toute la zone du Cachemire administré par le Pakistan ainsi que les provinces du Nord-Ouest du Pakistan offrent le tableau de la désolation, alerte le communiqué (voir une (carte) des secours au Pakistan).

Selon les dernières estimations, entre 1,6 et 2 millions de personnes ont besoin d'une assistance humanitaire et près de 1,5 millions de personnes risquent de passer l'hiver sans abri d'urgence d'aucune sorte

Dans le nouveau budget, l'accroissement des besoins est dû à 67% aux difficultés logistiques que posent le terrain montagneux et la nécessité de transports aériens pour livrer les fournitures avant l'arrivée de l'hiver et des neiges.

Le bilan actuel des morts, qui s'élève à 50.000, pourrait doubler si l'assistance n'est pas immédiatement mobilisée, prévient OCHA.

A la date d'aujourd'hui, indique le communiqué d'aujourd'hui, des contributions ont été reçues à hauteur de 67 millions de dollars et des promesses ont été faites à hauteur de 28 millions de dollars, ce qui signifie que l'appel à contribution est financé à hauteur de 12 %.

Voir notre dépêche du 25 octobre sur l'appel du Président de l'Assemblée générale et notre dépêche du 19 octobre 2005 sur l'appel lancé par Kofi Annan).

Voir l'Appel d'urgence du Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA)

Faire un don en réponse à l'appel humanitaire des Nations Unies

Faire un don au Programme alimentaire mondial (PAM)

Faire un don au Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF)

Faire un don au Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR)

Faire un don à l'Organisation mondiale de la santé (OMS)

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.