Pakistan : l'ONU lance un appel d'urgence de 272 millions de dollars

11 octobre 2005

L'ONU a lancé aujourd'hui un appel de fonds d'urgence pour le Pakistan, d'un montant de 272 millions de dollars, pour venir en aide aux victimes du tremblement de terre qui a frappé samedi 8 octobre le nord du Pakistan, ainsi que le nord de l'Inde et l'Afghanistan.

L'appel d'urgence couvrira les secours d'urgence qui permettront de sauver des vies, et la phase de relèvement des six premiers mois indique un communiqué du Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA) paru aujourd'hui à Genève.

Selon la Coordination humanitaire de l'ONU, le tremblement de terre a détruit plus de 80% des structures et des bâtiments dans certaines régions du nord du Pakistan. Des secousses secondaires menacent à présent les immeubles déjà endommagés.

De nombreuses villes et villages de la région du Cachemire administrée par le Pakistan et dans la Province du Nord-Ouest ont été totalement rasés, indique OCHA.

« Plus de 4 millions de personnes sont affectées. Parmi elles, 1 million a un besoin urgent d'assistance et 2 millions sont désormais sans abri ».

Les fonds récoltés grâce à l'appel serviront principalement à l'achat de tentes pour l'hiver, de bâches en plastique, de couvertures et de matelas. Ils serviront aussi à l'achat de nourriture et de médicaments (voir, sur la conférence de presse du responsable d'OCHA à New York, notre dépêche du 10 octobre 2005).

Ils serviront enfin à fournir des hélicoptères, la géographie de la région rendant l'accès extrêmement difficile, alors que des glissements de terrain ont coupé l'accès aux routes.

La Coordination humanitaire des Nations Unies rappelle enfin que près de 800.000 réfugiés afghans vivent dans la région affectée (voir notre dépêche du 10 octobre sur l'action du Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR).

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.