Burundi : le Conseil de sécurité se félicite de l'élection de Pierre Nkurunziza à la présidence

30 août 2005

Le Conseil de sécurité s'est félicité aujourd'hui de l'élection de Pierre Nkurunziza à la présidence de la République du Burundi, le 19 août dernier, un vote qui marque l'étape finale du processus de transition, une étape décisive pour l'avenir du pays autant que pour la région des grands lacs.

Dans sa déclaration présidentielle adoptée aujourd'hui à l'issue de consultations sur la situation au Burundi, le Conseil de sécurité a demandé à toutes les parties de « respecter la volonté du peuple burundais, les autorités élues et les engagements agréés au cours du processus de transition ».

Le Conseil a par ailleurs encouragé les nouvelles autorités à « poursuivre dans la voie de la stabilité et de la réconciliation nationale et à promouvoir la concorde sociale ». Il a réaffirmé à cet égard « l'importance qui s'attache à ce qu'il soit mis fin au climat d'impunité ».

Le Conseil a également salué la contribution décisive que l'Initiative régionale pour la paix au Burundi, l'Union africaine et l'Opération des Nations unies au Burundi (ONUB) ont apportée au processus de paix.

Il a enfin invité tous les partenaires internationaux du Burundi à demeurer engagés et les a encouragés à convenir avec les autorités burundaises du cadre le plus approprié pour coordonner leur soutien aux réformes en cours et à la consolidation de la paix.

image• Retransmission de la séance du Conseil de sécurité [4mins]

image• Retransmission de la conférence de presse donnée aujourd'hui au siège de l'ONU à New York par Nureldin Satti, Représentant spécial adjoint du Secrétaire général pour le Burundi [26mins]

Le 26 août dernier, à l'occasion d'une cérémonie organisée à Bujumbura pour marquer l'investiture du premier président démocratiquement élu depuis plus d'une décennie, le Secrétaire général avait, dans un message lu par le Secrétaire général adjoint aux opérations de maintien de la paix, félicité le peuple burundais pour la détermination dont il a fait preuve en conduisant à son terme un processus de transition sans précédent.

Le Secrétaire général avait également rendu un hommage spécial au gouvernement de transition du Burundi et à ses dirigeants, et exprimé sa reconnaissance aux autres parties, notamment à l'Union africaine pour son rôle dans le processus de paix.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.