Côte d'Ivoire : la Mission de l'ONU essuie des tirs à Daloa

Côte d'Ivoire : la Mission de l'ONU essuie des tirs à Daloa

Les bureaux de la Mission de l'ONU en Côte d'Ivoire de Daloa ont essuyé hier des tirs d'assaillants inconnus qui n'ont fait aucune victime. La Mission continue de surveiller l'embargo sur les armes, à la frontière de la Guinée.

L'Opération des Nations Unies en Côte d'Ivoire ( ONUCI ) signale que des assaillants non identifiés ont tiré hier sur le siège de la Mission à Daloa, dans l'Ouest du pays, a informé aujourd'hui le porte-parole du Secrétaire général, Stéphane Dujarric, lors de son point quotidien avec la presse, au Siège de l'ONU à New York.

« Aucun dommage, ni blessé ne sont à déplorer et les assaillants se sont échappés », a précisé le porte-parole, ajoutant que la Mission avait informé les FANCI, les Forces armées nationales de Côte d'Ivoire, et qu'une enquête était en cours.

Les autorités militaires ont indiqué qu'elles augmenteraient leurs patrouilles de nuit dans la zone.

Le porte-parole a aussi informé que l'ONUCI avait poursuivi ses inspections de l'embargo sur les armes à la frontière entre la Côte d'Ivoire et la Guinée, après les avoir étendues, le 6 avril dernier, à la frontière du Ghana (voir notre dépêche du 6 avril 2005).