Zimbabwe : le Secrétaire général appelle le Gouvernement à instaurer un climat de confiance

4 avril 2005

Au lendemain des élections qui se sont déroulées de manière pacifique, le Secrétaire général de l'ONU appelle le Gouvernement à établir un climat de confiance alors que l'opposition estime que le processus électoral a été inéquitable.

Au lendemain des élections qui se sont déroulées de manière pacifique, le Secrétaire général de l'ONU appelle le Gouvernement à établir un climat de confiance alors que l'opposition estime que le processus électoral a été injuste.

Le Secrétaire général a noté aujourd'hui, dans un message transmis par son porte-parole, « que les élections législatives, tenues au Zimbabwe le 31 mars, se sont déroulées, de manière pacifique, sans la violence qui avait terni les élections précédentes ».

Kofi Annan se dit « préoccupé par le fait que le processus électoral n'ait pas neutralisé le sentiment d'être désavantagé qu'ont eu les partis politiques de l'opposition qui considèrent que les conditions étaient injustes ».

« Le Secrétaire général est convaincu que le Gouvernement a maintenant la responsabilité d'instaurer un climat de confiance qui sera essentiel à l'unité nationale et au redressement économique du Zimbabwe. Il appelle toutes les parties à engager un dialogue constructif pendant la période à venir. », indique le message.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.