UNICEF/tsunami : lancement d'un Fonds spécial pour le traitement des eaux polluées

10 janvier 2005

L'agence de l'ONU pour l'enfance et l'ancien président américain Bill Clinton ont annoncé lundi la création d'un Fonds spécial en faveur des victimes du raz-de-marée en Asie du Sud consacré au traitement de l'eau de polluée, qui affecte de manière disproportionnée les enfants.

« L'ancien président américain Bill Clinton a fait le premier chèque marquant le lancement d'un nouveau Fonds destiné au rescapés du Tsunami et consacré au traitement de l'eau », indique un communiqué du Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF en anglais) rendu public aujourd'hui à New York, qui précise que le partenariat renforcera les efforts de l'agence dans la protection les enfants menacés de maladies dues à la pollution de l'eau.

« Nos études ont montré que dans les semaines et mois à venir, les ressources seront particulièrement nécessaires pour la fourniture d'eau potable, que ce soit pour la survie ou la prévention des maladies », a indiqué Bill Clinton lors d'une conférence de presse au siège de l'UNICEF à New York.

« Les maladies telles que la dysenterie et la diarrhée qui se propagent en l'absence d'une eau propre et en la présence d'une eau polluée, affectent de manière disproportionnée les enfants », précise l'UNICEF dans son communiqué.

imageRetransmission de la conférence de presse de Bill Clinton et des représentants de l'UNICEF[35mins]

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.