Soudan : des retours de personnes déplacées prévues au Darfour en janvier

29 décembre 2004

Le retour des personnes déplacées au Darfour, qui fait l'objet de discussions entre les autorités locales et les agences de l'ONU pourrait concerner 120 000 personnes en janvier prochain, tandis que l'agence de l'ONU pour la santé se prépare, de son côté, à une campagne de vaccination contre la polio qui démarrera le 10 janvier prochain.

« Manuel Aranda da Silva, le Représentant adjoint du Secrétaire général pour le Soudan, responsable des affaires humanitaires et du développement, a entrepris une visite de deux jours les 27 et le 28 décembre au Darfour Sud », a indiqué le porte-parole du Secrétaire général dans son point-presse publié aujourd'hui au Siège de l'ONU à New York.

« Le Représentant adjoint a discuté avec les autorités soudanaises locales et les agences de l'ONU du retour des personnes déplacées – plus particulièrement celles du camp de Kalma où l'on estime à 120.000 le nombre de personnes déplacées », a ajouté le porte-parole.

Manuel Aranda da Silva a exprimé « sa satisfaction » sur le processus en cours pour le retour des personnes déplacées en trois endroits nouvellement identifiés. 60 000 personnes déplacées pourront s'établir sur trois nouveaux terrains accueillant chacun 20.000 personnes. Les retours pourront commencer dans les premières semaines du mois de janvier.

Par ailleurs, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) fait savoir que 15 nouveaux cas de polio ont été détectés au Soudan ce qui porte le nombre de cas dans le pays à 94 dont 40 à Khartoum, la capitale.

La campagne de vaccination, annoncée par l'OMS le 23 décembre dernier (voir notre dépêche), va démarrer le 10 janvier prochain. Elle durera deux 2 jours et touchera 5,9 millions d'enfants soudanais.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.