L'Assemblée générale décide de créer un Département de la sécurité à l'ONU

27 décembre 2004

L'Assemblée générale a voté, lors de sa dernière séance, en faveur de la création d'un Département de la sûreté et de la sécurité à l'ONU, mesure sans précédent pour renforcer la sécurité des Nations Unies et décidé par ailleurs de majorer le budget 2006-2007 de près de 429 millions de dollars.

L'Assemblée générale a décidé jeudi 23 décembre, lors de la dernière séance de la première partie de sa 59ème session, de créer un Département de la sûreté et de la sécurité et approuvé dans ce cadre la création de 383 postes, une mesure sans précédent pour le renforcement de la sécurité des Nations Unies.

Le rapport sur les menaces, les défis et le changement remis au Secrétaire général le 2 novembre dernier soulignait que « l'ONU ne pourrait continuer à protéger les civils et aider à mettre fin aux conflits que dans la mesure où la sécurité de son personnel, qui se dégrade depuis le milieu des années 90, serait garantie ». Les auteurs du rapport suggéraient notamment que les Etats Membres aident le Secrétaire général « à mettre en place en 2005 un nouveau système de sécurité du personnel ».

Au cours de cette dernière séance et sur recommandation de sa Cinquième commission, chargée des questions administratives et budgétaires, l'Assemblée générale a également adopté des textes relatifs aux estimations budgétaires 2006-2007 et invité le Secrétaire général à établir le budget des deux prochaines années sur la base de dépenses estimées à 3 milliards 621 millions 900 000 dollars.

L'Assemblée, qui a décidé de majorer le budget 2006-2007 de près 429 millions de dollars par rapport au budget 2004-2005 – avec 189 millions de dollars supplémentaires pour les affaires politiques et 140 autres pour le renforcement de la sécurité-, a demandé une nouvelle fois à tous les États Membres de « s'acquitter de leurs quotes-parts intégralement, ponctuellement et sans condition ».

L'Assemblée a notamment approuvé, pour le Corps commun d'inspection (CCI) des agences des Nations Unies, un budget de 5 385 700 dollars pour 2005 ainsi qu'un crédit de 161 millions 936 100 dollars pour 22 missions politiques spéciales.

Le Président de la cinquante-neuvième session de l'Assemblée générale, Jean Ping, a par ailleurs fait remarquer lors de son discours de clôture qu'au terme de la première phase de ses travaux, l'Assemblée avait adopté 279 résolutions, dont 208 par consensus.

Trois points majeurs ont, selon lui, marqué cette Assemblée : la poursuite du processus de revitalisation de l'Assemblée générale, la publication du rapport du Groupe de personnalités de haut niveau sur les menaces, les défis et le changement et la préparation de la Réunion plénière de haut niveau de l'Assemblée générale dont les modalités d'organisation ont été fixées le 17 décembre dernier (voir notre dépêche du 17 décembre dernier).

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.