UNESCO : 1er anniversaire du tremblement de terre de la ville de Bam

27 décembre 2004

L'agence de l'ONU pour l'éducation et la culture marque le premier anniversaire du tremblement de terre qui a détruit une grande partie de la ville iranienne et tué plus de 26 000 personnes, en célébrant son inscription au patrimoine mondial de l'humanité et en faisant de l'étude des vestiges archéologiques mis au jour par le tremblement de terre une priorité.

L'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO) célèbre aujourd'hui l'inscription de la ville iranienne de Bam, jalon de l'ancienne route de la soie, à la fois sur la « Liste du patrimoine mondial » et sur la « Liste du patrimoine mondial en péril », lors d'une cérémonie marquant le premier anniversaire du tremblement de terre qui a détruit une grande partie du site et tué plus de 26 000 personnes, indique un communiqué de l'agence rendu public aujourd'hui.

Le Vice-président de la République islamique d'Iran, Hossein Marashi, qui dirige également l'Organisme du patrimoine culturel et du tourisme (OPCT) de son pays, assistera à la cérémonie, en présence de Mounir Bouchenaki, sous-directeur général de l'UNESCO pour la Culture, ajoute le communiqué

Le Comité du patrimoine mondial de l'UNESCO avait décidé d'inscrire le site de Bam sur la Liste du patrimoine mondial en juillet dernier, après avoir déployé des efforts pour sauvegarder les vestiges du site et prêter assistance à la population.

« La priorité sera donnée à l'étude des vestiges archéologiques mis au jour par le tremblement de terre », annonce par ailleurs l'UNESCO.

Située dans le désert sur le bord Sud du Haut-plateau iranien, la ville de Bam dont les origines peuvent être retracées jusqu'à la période achéménide (du VIe au IVe siècle avant JC) est devenue un carrefour du commerce de la soie et du coton.

Les principaux vestiges du site (qui a atteint son apogée entre le VIIe et le XIe siècles) se trouvent dans l'enceinte fortifiée d'une citadelle qui contient 38 tours de guet, les quartiers du gouverneur et la ville historique avec sa mosquée du VIIIe ou IXe siècle (l'une des plus vieilles d'Iran).

Selon l'UNESCO, « Bam est l'exemple le plus représentatif d'une ville médiévale fortifiée construite selon une technique spécifique, à l'aide de couches de boue séchée ».

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.