Iraq : aide humanitaire de l'ONU aux déplacés de Falloujah

22 décembre 2004

Les Nations Unies apportent une aide humanitaire aux quelque 36 000 familles déplacées de Fallujah, annonce la Mission de l'ONU en Iraq, qui appelle au respect du droit international humanitaire.

Les Nations Unies ont commencé la distribution d'une assistance humanitaire, notamment alimentaire, aux quelque 36 000 familles déplacées de Falloujah, par l'intermédiaire d'un programme commun de Organisation internationale pour les migrations (OIM) et du Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR), en coopération avec leurs partenaires en Iraq, affirme la Mission d'assistance des Nations Unies pour l'Iraq (MANUI) dans un communiqué publié aujourd'hui.

C'est à la requête du Gouvernement intérimaire iraquien qu'a commencé l'opération, le 20 décembre, affirme la MANUI, qui rappelle que « tout au long de la crise récente à Fallujah », (carte) théâtre de très violents affrontements entre les insurgés et les forces de la Coalition et les forces iraquiennes, « l'ONU avait continué de fournir une assistance, notamment aux personnes déplacées ».

Le Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF) a acheminé de l'eau potable par camion tandis que l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a assisté le ministère de la Santé en faisant parvenir des fournitures médicales d'urgence, dont 100 000 poches pour transfusion sanguine et en contribuant à la campagne de vaccination nationale contre la rougeole.

« Près de 23 agences des Nations Unies travaillent ensemble dans 11 domaines d'action afin de coordonner l'aide à l'Iraq », indique le communiqué de la MANUI, qui souligne que tout plan de retour des personnes déplacées doit être guidé par les principes du droit international humanitaire.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.