Iraq : l'Envoyé de l'ONU consulte le Grand Ayatollah al-Sistani

28 mars 2005

Poursuivant son mandat de rapprochement des principaux interlocuteurs iraquiens au cours de la phase de transition, le Représentant spécial de l'ONU pour l'Iraq, Ashraf Qazi, s'est rendu à Nadjaf pour consulter le chef religieux chiite, l'Ayatollah Ali al-Sistani.

« Le Représentant spécial du Secrétaire général pour l'Iraq, Ashraf Qazi, s'est entretenu hier avec le Grand Ayatollah Ali al-Sistani afin de débattre de la transition politique en Iraq », indique un communiqué de la Mission d'assistance des Nations Unies pour l'Iraq (MANUI) diffusé le 27 mars à Bagdad.

La discussion a porté sur les moyens de promouvoir la réconciliation nationale par le dialogue.

« L'Ayatollah al-Sistani m'a dit qu'il était un membre du clergé et pas un politicien et qu'il ne s'impliquait pas, sauf lorsque cela était nécessaire, en particulier en période de crise », a affirmé le Représentant spécial à l'issue de l'entretien. Ce dernier s'est tenu dans la ville de Nadjaf, qui abrite le mausolée sacré pour les Chiites de l'Imam Ali.

Le Secrétaire général de l'ONU, Kofi Annan, avait rappelé dans une allocution prononcée devant la Ligue des Etats arabes rassemblée à Alger que l'ONU était « résolue à aider l'Iraq en cette période de transition » (voir notre dépêche du 23 mars 2005).

« Maintenant que les élections ont eu lieu, les Iraquiens en attendent des retombées tangibles. Le processus d'élaboration d'un projet de constitution nationale devrait, à condition d'être ouvert et transparent, contribuer à l'amélioration de la situation en matière de sécurité », avait-t-il affirmé.

Kofi Annan avait aussi rappelé la nécessité, « alors que nous nous employons à assurer le plein rétablissement de la souveraineté et de l'indépendance de l'Iraq », de « promouvoir la normalisation des relations que ce pays entretient avec ses voisins et avec la communauté internationale ».

Il avait « remercié la Ligue des États arabes de l'aide précieuse qu'elle fournit dans cette tâche ».

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.