L'ONU continuera d'apporter son assistance en Iraq en dépit des attaques

20 décembre 2004

Après les attentats en Iraq qui ont tué notamment trois membres du personnel électoral, l'Envoyé de l'ONU dans le pays a réitéré sa confiance en la Commission électorale irakienne qui sera capable d'organiser des élections « crédibles, équitables et transparentes » et rappelle que l'ONU continuera de faire tout ce qu'elle pourra pour contribuer à la transition.

A l'occasion d'une cérémonie de tirage au sort pour déterminer l'ordre dans lequel les 256 partis politiques iraquiens seront inscrits sur les bulletins de vote, le Représentant spécial du Secrétaire général pour l'Iraq, Ashraf Qazi, a redit aujourd'hui sa confiance en la Commission électorale indépendante irakienne « capable d'organiser des élections crédibles, équitables et transparentes » et rappelé « le privilège pour les Nations Unies d'assister la Commission dans la préparation du scrutin », a indiqué le porte-parole du Secrétaire général, Fred Eckhard, lors de son point quotidien avec la presse au Siège de l'ONU à New York.

Cette déclaration intervient après la condamnation aujourd'hui par le Secrétaire général des attaques intervenues en Iraq - à Nadjaf, Karbala et Bagdad - qui ont fait 60 morts dont trois membres du personnel électoral (voir notre dépêche d'aujourd'hui).

Au total, ce sont près de 20 experts de l'ONU qui ont travaillé avec les membres de la Commission électorale en Irak - et beaucoup d'autres en dehors du pays – pour aider notamment à rédiger les règlements électoraux, a rappelé le porte-parole (voir sur le personnel de l'ONU en Iraq et à l'extérieur du pays, le nombre de candidats et de partis politiques, notre dépêche du 16 décembre).

« C'est vraiment dans l'intérêt de chaque citoyen iraquien, quelle que soit son opinion politique, de participer au processus électoral », a par ailleurs déclaré le Représentant du Secrétaire général lors de la cérémonie.

« Les préparatifs des élections ont été au centre des discussions qu'Ashraf Qazi a eu aujourd'hui avec le président intérimaire iraquien Ghazi Al Yawer et le Premier ministre Iyad Allaoui », a par ailleurs indiqué le porte-parole ajoutant que les deux entretiens avaient aussi porté sur les efforts à fournir pour encourager une participation plus large au processus politique ainsi que sur la sécurité dans le pays.

Lors de ces entretiens, Ashraf Qazi a rappelé que « l'ONU continuerait de faire tout ce qu'elle pourrait pour soutenir l'Iraq dans son processus de transition à la fois sur le plan politique et sur le front humanitaire ».

Les élections en Iraq et le soutien de l'ONU dans la préparation de ces élections avaient déjà été au centre des discussions entre Kofi Annan et le Secrétaire d'Etat américain Colin Powell qui s'étaient rencontrés jeudi à Washington (voir notre dépêche du 20 décembre).

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.