Célébration à l'ONU de la Journée internationale des droits de l'homme

La Déclaration universelle des Droits de l'homme
La Déclaration universelle des Droits de l'homme

Célébration à l'ONU de la Journée internationale des droits de l'homme

L'éducation est un outil essentiel des efforts pour lutter contre les violations des droits de l'homme, a affirmé Kofi Annan à l'occasion de la Journée internationale des droits de l'homme, célébrée aujourd'hui à travers le monde.

« Chaque année, la Journée internationale des droits de l'homme nous rappelle la persistance des problèmes liés aux droits de l'homme dans nos communautés et à travers le monde et l'effort considérable qu'il reste à accomplir pour en faire une réalité pour tous », a déclaré le Secrétaire général de l'ONU dans un message transmis aujourd'hui par son porte parole.

« L'éducation dans le domaine des droits de l'homme est une composante essentielle de ces efforts visant à équiper les nouvelles générations du savoir relatif à leurs droits inaliénables et aux moyens dont ils disposent pour les exercer et les défendre », a-t-il ajouté.

Il cite parmi eux le droit à la santé, à l'éducation, à l'alimentation, à un logement, le droit de se marier et de fonder une famille, de participer à la vie publique, d'être à l'abri de la torture, de l'arrestation et de la détention arbitraires – en bref, selon le Secrétaire général, les droits nécessaires pour être à l'abri du besoin et la peur.

Alors qu'à New York, l'Assemblée générale a tenu aujourd'hui une séance plénière, ouverte par une allocution de son Président, Jean Ping, pour marquer la fin de la Décennie des Nations Unies pour l'éducation dans le domaine des droits de l'homme (1995-2004), à Genève, la Haute Commissaire aux Droits de l'homme Louise Arbour, a adressé un message centré sur l'importance de l'éducation.

- Voir la page consacrée à la Journée internationale des droits de l'homme sur le site de l'ONU