Ovation de l'Assemblée générale à Kofi Annan

8 décembre 2004

L'année 2005 sera cruciale pour réformer l'ONU, a déclaré ce matin Kofi Annan lors d'une présentation officielle, devant l'Assemblée générale qui lui a réservé une ovation, du rapport du Groupe de personnalités de haut niveau sur la sécurité collective, soulignant que le fardeau reposait à présent sur les épaules des Etats Membres.

L'année 2005 sera cruciale pour réformer l'ONU, a déclaré ce matin Kofi Annan lors d'une présentation officielle, devant l'Assemblée générale qui lui a réservé une ovation, du rapport du Groupe de personnalités de haut niveau sur la sécurité collective, soulignant que le fardeau reposait à présent sur les épaules des Etats Membres.

« Il est difficile de surestimer l'enjeu, non seulement pour cette Organisation mais aussi pour tous les peuples du monde, pour la sécurité desquels cette Organisation a été créée. Si nous n'agissons pas avec détermination, et ensemble, les menaces décrites dans le rapport risquent de nous submerger », a déclaré Kofi Annan ce matin lors de sa présentation à l'Assemblée générale du rapport du Groupe de haut niveau sur les menaces, les défis et le changement et la réforme de l'ONU.

« Je pense que c'est un excellent rapport » a-t-il précisé, à propos du document présenté la semaine dernière officiellement au Siège de l'ONU (voir notre dépêche du 2 décembre 2004, du 1er décembre et du 30 novembre 2004), qui prévient notamment de la menace que représentent le VIH/sida, la prolifération nucléaire, le génocide et le terrorisme.

« Ne nous faisons pas d'illusions, cela ne sera pas facile », a-t-il déclaré, appelant les Etats, « sur qui pèse maintenant le fardeau », à prendre des mesures pour mettre en oeuvre les recommandations des experts.

Le Secrétaire général a indiqué qu'il entendait dès à présent mettre en place une stratégie contre le terrorisme, qu'il présentera à l'Assemblée générale l'année prochaine. Il a aussi vigoureusement exhorté les Etats Membres à soutenir et financer la création d'une Direction de la sécurité visant à mettre en place un nouveau système de sécurité pour le personnel d'ici à 2005.

« Le personnel de l'ONU sert au sein d'environnements dangereux, non pas pour mon plaisir, ni pour le leur, mais parce que vous, Etats Membres, avaient décidé que leur travail était nécessaire dans tel ou tel endroit », a-t-il rappelé.

En mars prochain, le Secrétaire général soumettra à l'Assemblée générale son évaluation de la mise en oeuvre des Objectifs du Millénaire pour le développement, qui sera fondée non seulement sur les recommandations du rapport, a-t-il précisé, mais aussi sur les débats de l'Assemblée générale, afin de parvenir à une décision sur les questions les plus importantes au Sommet d'examen de la Déclaration du Millénaire qui doit se tenir en septembre 2005.

« Mais de nombreuses recommandations ne peuvent attendre septembre », a-t-il souligné. « J'ai dit que l'année 2005 était importante. Elle est en fait cruciale. Nous devons accomplir des progrès et parvenir à un accord sur les changements nécessaires à cette Organisation», a conclu le Secrétaire général.

Kofi Annan a été ovationné longuement et debout par les délégations, un hommage qualifié par le Président de l'Assemblée générale, M. Jean Ping, de « rare et exceptionnel ».

Cet hommage, a affirmé M. Ping, exprime un « ferme attachement » des États Membres « aux idéaux et aux valeurs qui constituent les fondements des Nations Unies, en cette période charnière de leur histoire ».

M. Ping s'est par ailleurs félicité de la « vision lucide des auteurs du rapport pour construire un monde plus sûr, plus libre et plus solidaire » et a particulièrement apprécié la « reconnaissance du rôle de l'Assemblée générale comme organe central de dialogue entre les nations ».

Il a espéré que les États Membres tiendront compte des recommandations du rapport dans la phase préparatoire du sommet qui se tiendra en septembre 2005.

- Page consacrée au rapport sur le site de l'ONU

imageRetransmission de l'exposé de Kofi Annan à l'Assemblée générale (début de l'intervention à la 12ème minute)[28 mins]

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.