Réunion ministérielle sur l'Iraq à Téhéran en présence de l'Envoyé de l'ONU

29 novembre 2004

Le Représentant de l'ONU pour l'Iraq qui vient de rendre visite à plusieurs leaders du Kurdistan pour discuter de la sécurité en Iraq, de la transition politique du pays et plus particulièrement de la préparation des élections législatives, faisait route aujourd'hui pour Téhéran où il rencontrera les ministres de l'Intérieur de l'Iraq et des pays voisins.

Ashraf Qazi, le Représentant du Secrétaire général pour l'Iraq, est en route pour Téhéran « où il participera à une réunion avec le ministre de l'Intérieur intérieur iraquien et ceux des pays voisins », a annoncé aujourd'hui à New York, Fred Eckhard, le porte-parole du Secrétaire général, lors de son point quotidien avec la presse.

Le Représentant du Secrétaire général pour l'Iraq terminait hier une visite dans la région du Kurdistan iraquien où il avait rencontré séparément le leader du Parti démocratique du Kurdistan, Massoud Barzani, et celui de l'Union patriotique du Kurdistan, Jalal Talabani, a par ailleurs indiqué le porte-parole.

Avec les deux hommes, Ashraf Qazi a discuté « de la sécurité en Iraq, de l'aide de l'ONU en matière de reconstruction, des efforts à fournir pour faire avancer la transition politique et notamment la préparation des élections législatives », prévues le 31 janvier 2005, a précisé Fred Eckhard.

Le Représentant de l'ONU a également rencontré le Premier Ministre du gouvernement de la région kurde à Erbil et celui du gouvernement de la région kurde à Sulaimaniya pour discuter du rôle de l'ONU dans l'aide au Kurdistan à travers différents projets portés par les agences des Nations Unies.

Ashraf Qazi a déclaré aux deux Premiers Ministres, qu'il a aussi rencontrés séparément, que « l'ONU ne ménagerait pas ses efforts au cours du processus de reconstruction » et a souligné « les efforts déjà réalisés par l'ONU pour mettre en place un nombre vital de projets notamment dans les domaines de la santé, de l'éducation et des infrastructures. »

Récemment, le Conseiller spécial du Secrétaire général, Lakhdar Brahimi, déclarait à la radio de l'ONU que l'une des avancées réalisées lors de la Conférence internationale sur l'Iraq de Charm el-Cheikh consistait en la décision prise par l'Iraq et ses voisins de maintenir le contact (voir à ce sujet notre dépêche du 26 novembre.)

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.