Inquiétude persistante dans les camps du Soudan

17 novembre 2004

Les informations en provenance des personnes déplacées dans la province soudanaise du Darfour, relayées par la Mission dans le pays, font état de la présence d'hommes en armes et d'échanges de coup de feu dans les camps qui alimentent une nervosité croissante des résidents.

La Mission de l'ONU au Soudan signale que, selon les informations provenant de personnes déplacées, des unités de la police se sont mises à tirer au hasard dans le camp de Kalma au Sud-Soudan (carte) pendant le week-end. Toujours selon les résidents, ses tirs constitueraient un avertissement à la suite de la visite de la Commission d'enquête, le samedi.

Selon le Gouvernement, des rebelles se trouvant dans les camps ont fait feu sur des policiers soudanais qui ont riposté, a indiqué aujourd'hui le porte-parole de l'ONU, Fred Eckhard.

La Mission de l'ONU fait également état de l'inquiétude croissante des résidents des camps qui se trouvent aux abords d'El-Geneina, inquiétude motivée par la présence d'hommes en armes à l'intérieur et autour des camps et des coups de feu tirés pendant la nuit.

Toujours dans l'Ouest du Darfour, l'ONU a organisé un atelier de sensibilisation aux questions des maladies sexuellement transmissibles et de la violence entre les sexes, a indiqué Fred Eckhard.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.