Plus de 400 journalistes prêts à couvrir les réunions du Conseil de sécurité sur le Soudan au Kenya

Plus de 400 journalistes prêts à couvrir les réunions du Conseil de sécurité sur le Soudan au Kenya

media:entermedia_image:c8bc6b59-4a4b-4958-ba35-9a24cf958d43
Plus de 400 journalistes s'apprêtent à couvrir les réunions sur la situation au Soudan que, pour la quatrième fois depuis 1952, le Conseil de Sécurité ne tiendra pas au Siège de l'ONU à New York mais à Nairobi au Kenya où se déroulent les pourparlers de paix entre le Gouvernement soudanais et les principaux mouvements rebelles.

Les membres du Conseil de sécurité sont arrivés aujourd'hui à Nairobi avec 24 heures d'avance sur les deux jours de réunions qu'ils vont consacrer, dans la capitale du Kenya, à la situation au Soudan, a indiqué aujourd'hui le porte-parole de l'ONU.

Le Secrétaire général Kofi Annan s'apprête également à se rendre à Nairobi où il prendra la parole demain lors d'une réunion publique du Conseil de sécurité.

La décision du Conseil de tenir ces réunions à Nairobi remonte à l'adoption de la résolution 1569, le 26 octobre dernier. Dans ce texte, le Conseil indique que ce déplacement dans la capitale kenyane a pour but d'examiner « les rapports du Secrétaire général sur le Soudan » et « la question du Soudan avec des représentants de l'Union africaine » (voir notre dépêche du 26 octobre.)

Il y affiche également la volonté de tenter de faire avancer le processus de paix entre les autorités soudanaises et les deux mouvements rebelles du Darfour, l'Armée de libération du Soudan (ALS) et le Mouvement pour la justice et l'égalité (MJE).

Le Conseil indique en outre son intention de profiter de sa présence au Kenya pour «examiner les autres efforts de paix dans la région avec les représentants de l'Union africaine.»

La résolution rappelle qu'en vertu du paragraphe 3 de l'Article 28 de la Charte des Nations Unies, le Conseil de sécurité peut tenir des réunions ailleurs qu'au Siège et que ce sera la quatrième fois depuis 1952 que le Conseil de sécurité se réunira officiellement en dehors de New York.

Le porte-parole Fred Eckhard indiquait, lors d'un précédent point de presse, qu'une résolution sur le Soudan pourrait être adoptée vendredi à Nairobi (voir notre dépêche du 16 novembre.)

Il a précisé aujourd'hui que le Centre d'information de l'ONU à Nairobi avait accrédité plus de 400 journalistes nationaux et internationaux souhaitant couvrir l'événement.

Après son séjour au Kenya, le Conseil effectuera, du 20 au 26 novembre, une mission dans la région des Grands Lacs, qui sera conduite par l'ambassadeur de France, Jean-Marc de la Sablière. Les 15 membres du Conseil visiteront le Rwanda, l'Ouganda, la République démocratique du Congo et le Burundi.