Des millions de dollars pour maîtriser le fleuve Limpopo au Mozambique

Des millions de dollars pour maîtriser le fleuve Limpopo au Mozambique

media:entermedia_image:e97792ab-e86c-4341-ad64-2f0a0bdffce8
Par le biais d'un projet de plusieurs millions de dollars, l'agence de l'ONU pour l'environnement va aider le gouvernement du Mozambique à améliorer ses capacités de prévention et de réaction aux inondations du fleuve Limpopo qui régulièrement dévaste la région.

Le Programme des Nations Unis pour l'Environnement (PNUE) s'apprête à apporter les crédits destinés à financer un projet de plusieurs millions de dollars dont l'objectif est de réduire l'impact des inondations du fleuve Limpopo au Mozambique, a annoncé aujourd'hui le PNUE dans un communiqué publié simultanément à Maputo et à Nairobi.

Le projet, dont l'exécution sera assurée par HABITAT, un terme désignant la Conférence des Nations Unies sur les établissements humains, a pour but d'améliorer la gestion des terres sur les rives du fleuve et de renforcer les capacités du gouvernement, des autorités locales et des communautés à mieux réagir aux inondations et à établir des systèmes d'alerte.

Il vient directement en réponse aux inondations qui ont récemment dévasté la région et dévasté les abords du fleuve.

« Personne ne peut oublier les images des villages et des maisons emportés par les eaux » et moins encore l'image de cette femme qui, en 2000, a mis au monde sa fille alors qu'elle était perchée sur un arbre pendant la montée des eaux, évoque le communiqué.

---