Des millions de dollars pour maîtriser le fleuve Limpopo au Mozambique

27 septembre 2004

Par le biais d'un projet de plusieurs millions de dollars, l'agence de l'ONU pour l'environnement va aider le gouvernement du Mozambique à améliorer ses capacités de prévention et de réaction aux inondations du fleuve Limpopo qui régulièrement dévaste la région.

Le Programme des Nations Unis pour l'Environnement (PNUE) s'apprête à apporter les crédits destinés à financer un projet de plusieurs millions de dollars dont l'objectif est de réduire l'impact des inondations du fleuve Limpopo au Mozambique, a annoncé aujourd'hui le PNUE dans un communiqué publié simultanément à Maputo et à Nairobi.

Le projet, dont l'exécution sera assurée par HABITAT, un terme désignant la Conférence des Nations Unies sur les établissements humains, a pour but d'améliorer la gestion des terres sur les rives du fleuve et de renforcer les capacités du gouvernement, des autorités locales et des communautés à mieux réagir aux inondations et à établir des systèmes d'alerte.

Il vient directement en réponse aux inondations qui ont récemment dévasté la région et dévasté les abords du fleuve.

« Personne ne peut oublier les images des villages et des maisons emportés par les eaux » et moins encore l'image de cette femme qui, en 2000, a mis au monde sa fille alors qu'elle était perchée sur un arbre pendant la montée des eaux, évoque le communiqué.

---

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.