Plus d'un million de réfugiés de retour en Bosnie-Herzégovine

21 septembre 2004

Plus d'un million de réfugiés et de déplacés sont rentrés dans leur pays d'origine, en Bosnie-Herzégovine, selon l'agence de l'ONU pour les réfugiés qui a appelé la communauté internationale à soutenir ce mouvement et à continuer d'assister ce pays qui se ressent encore des effets de la guerre.

Le Haut Commissariat aux réfugiés (HCR) a fait savoir, dans un communiqué publié aujourd'hui à Genève, que plus d'un million d'anciens réfugiés de guerre et de déplacés de Bosnie-Herzégovine sont, depuis le mois de juillet, rentrés chez eux.

Selon le Haut Commissaire pour les réfugiés, Ruud Lubbers, « même si l'on ne peut que se réjouir d'un retour en si grand nombre, il ne faut pas oublier que pour un nombre significatif d'entre eux, il s'est agi d'une décision extrêmement difficile et courageuse. »

« Il s'est passé presque neuf ans maintenant depuis Dayton et des progrès énormes ont été réalisés. Toutefois, il reste encore beaucoup de difficultés à surmonter et le maintien de l'appui de la communauté internationale sera encore cruciale pendant plusieurs années », a-t-il souligné.

Parmi les 1,473 million de personnes, 444 147 étaient des réfugiés qui avaient fuient la Bosnie-Herzégovine et 560 326 avaient été déplacées de force à l'intérieur même du pays, a indiqué l'agence de l'ONU.

Plus de deux millions avaient fuient leurs maisons entre 1992 et 1995, a précisé le communiqué.

L'ampleur de ces retours « montre clairement les bénéfices que peut tirer la communauté internationale des efforts et des ressources qu'elle fournie pour tenter de résoudre la question du retour des réfugiés dans leur pays d'origine. Dans les années 90, l'Europe de l'Ouest recevait chaque année des centaines de milliers de demandeurs d'asile en provenance de Bosnie-Herzégovine. Ils n'en reçoivent aujourd'hui qu'une infime partie », fait également valoir le chef du HCR.

---

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.