Aide de l'ONU et d'autres institutions humanitaires aux victimes de Beslan

Aide de l'ONU et d'autres institutions humanitaires aux victimes de Beslan

Afin de compléter l'opération massive de secours lancée par les autorités locales et fédérales de la Fédération de Russie, l'ONU, comme d'autres organisations internationales humanitaires travaillant dans le Nord du Caucase, ont puisé dans les stocks disponibles afin de venir en aide aux survivants et aux familles des victimes de la prise d'otages tragique qui a eu lieu à Beslan, en Ossétie du Nord.

Ainsi, le Comité International de la Croix Rouge et de nombreuses organisations non gouvernementales (ONG) ont fourni des médicaments, des antiseptiques, du matériel médical, de l'eau potable, des biens alimentaires et des lits, indique aujourd'hui un communiqué de la Coordination humanitaire de l'ONU (OCHA).

Cette action conjointe a été décidée à la requête de certaines instances locales et fédérales. Même si les autorités n'ont pas encore demandé officiellement l'aide internationale, elles acceptent celle fournie volontairement par des États étrangers et des organisations internationales, indique OCHA qui précise que l'ONU reste en contact avec les instances locales.