Libéria : le Secrétaire général nomme les membres du Groupe d'experts sur les sanctions

Libéria : le Secrétaire général nomme les membres du Groupe d'experts sur les sanctions

media:entermedia_image:44fc3e91-bf15-4d70-81e7-8805bdf8131d
Le Secrétaire général a désigné les cinq experts chargés par le Conseil de sécurité d'une mission d'évaluation et de suivi au Libéria en vue de la levée des sanctions sur le bois d'oeuvre et les diamants.

Lors d'un exposé devant le Conseil de sécurité, le 8 juin dernier, les membres du groupe d'experts sur le Libéria, institué par la résolution 1521 (2003) du Conseil de sécurité, avaient déclaré que « les sanctions imposées au Libéria avaient largement contribué à mettre un terme au cycle de conflit armé que le pays a connu pendant quatorze ans” et jeté “les bases d'une paix durable et d'une bonne gouvernance ».

En conséquence, le Conseil de sécurité a décidé, dans sa résolution 1549 (2004) du 17 juin dernier, de reconduire la mission du groupe d'experts et de demander au Secrétaire général de nommer les cinq membres du groupe à cet effet.

Comme il le lui a été demandé, le Secrétaire général des Nations Unies, Kofi Annan, a informé le Conseil de sécurité, dans une lettre du 2 juillet 2004 et rendue publique aujourd'hui, qu'il a nommé les personnalités suivantes : Arthur Blundell (Canada), Atabou Bodian (Senegal), Damien Callamand (France), Caspar Fithen (Royaume-Uni), et Tommy Garnett (Sierra Leone), M. Bodian étant désigné Président du Groupe, dont le mandat est fixé du 30 juin au 21 décembre 2004.

Chargé d'examiner l'application des sanctions comme l'application des mesures visant notamment à empêcher le trafic d'armes et de ressources naturelles dans ce pays, le Groupe d'experts devra présenter au Conseil de sécurité un rapport à mi-parcours, au plus tard le 30 septembre 2004, puis un rapport final au plus tard le 10 décembre 2004.

---