L'espace au service du développement sur terre

16 juin 2004

Le Comité de l'ONU sur les utilisations pacifiques de l'espace extra-atmosphérique a adopté, au cours de sa 47e session, qui s'est achevée récemment à Vienne, un rapport sur la mise en œuvre des recommandations de la troisième Conférence des Nations Unies sur l'exploration et les utilisations pacifiques de l'espace extra-atmosphérique (UNISPACE III).

Les discussions ont notamment porté sur les questions liées à l'espace et à la société, aux moyens de maintenir l'utilisation de l'espace à des fins pacifiques et aux bénéfices à tirer des technologies spatiales, indique, dans un communiqué, le service d'information des Nations Unies à Vienne.

Le Comité, qui s'est réuni du 2 au 11 juin, a également examiné un projet de protocole visant à faire enregistrer les intérêts liés à la possession de biens spatiaux. Il a également approuvé les activités du Programme d'applications des techniques spatiales pour la seconde moitié de 2004 et pour 2005 et examiné les activités du système satellitaire de recherche et de sauvetage (COSPAS-SARSAT).

Un groupe de travail a souligné l'importance pour les gouvernements de disposer d'un système avancé de préparation en cas de catastrophe naturelle et de créer un meilleur environnement pour faciliter l'utilisation des télécommunications, y compris via le satellite.

Le Comité a en outre abordé cette année, et pour la première fois, la question de l'espace et de l'eau. Les technologies spatiales peuvent permettre de mieux gérer les ressources en eau en fournissant des données et des informations sur la disponibilité des ressources en eau et leur utilisation, a-t-il constaté, notant que de telles informations sont utiles pour prévenir et limiter les conséquences des crues.

Le Comité des Nations Unies sur les utilisations pacifiques de l'espace extra-atmosphérique a été créé par l'Assemblée générale en 1959 afin de passer en revue, entre autres, l'état de la coopération internationale en la matière, de concevoir des programmes sous les auspices de l'ONU, d'encourager la recherche continue et la dissémination de l'information et d'étudier les problèmes juridiques soulevés par l'exploration de l'espace extra-atmosphérique.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.