Aide humanitaire : l'ONU a besoin de 2,25 milliards de dollars avant la fin 2004

Aide humanitaire : l'ONU a besoin de 2,25 milliards de dollars avant la fin 2004

media:entermedia_image:4e6d2983-0ff9-45f6-ab59-bf75fe4cc1b7
Les Nations Unies ont besoin de 2,25 milliards de dollars d'ici à la fin de l'année pour être en mesure de répondre aux besoins humanitaires urgents de 49,4 millions de personnes touchées par 25 crises en Afrique, en Europe et en Asie, souligne, mardi dans un communiqué du Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA).

Les Nations Unies ont besoin de 2,25 milliards de dollars d'ici à la fin de l'année pour être en mesure de répondre aux besoins humanitaires urgents de 49,4 millions de personnes touchées par 25 crises en Afrique, en Europe et en Asie, souligne, mardi dans un communiqué du Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA).

Selon l'OCHA, l'examen à mi-parcours du financement de l'Appel consolidé interinstitutions des Nations Unies en faveur de l'action humanitaire pour 2004 révèle que seuls 696,8 millions de dollars du montant initial de 2,95 milliards demandé en novembre dernier ont été recueillis auprès des donateurs.

« La communauté humanitaire a besoin de 2,25 milliards de dollars de dollars pour mettre en œuvre les programmes d'aide jusqu'à la fin de l'année », a déclaré Jan Egeland, Coordonnateur des secours d'urgence des Nations Unies, cité dans le communiqué. « La réponse reçue à ce jour à l'appel humanitaire intervient trop tard et est de loin trop insuffisante pour les millions de victimes des situations de crises oubliées », a-t-il ajouté, précisant qu' « un financement accru et en temps opportun est essentiel si l'on veut répondre efficacement aux besoins urgents des personnes touchées par les crises humanitaires ».

Le financement des programmes communs des 168 agences d'aide humanitaire qui travaillent en partenariat pour apporter une aide d'urgence et protéger les populations dans le besoin n'est assuré pour l'année en cours qu'à hauteur de 23,6%. Ce taux de financement est inférieur à ceux des années 2002 et 2003 qui s'élevaient, à la même époque, à 33%. Le taux de financement des programmes pour 2004 varie de 49,5% à 1,7% en fonction du pays.

L'Appel consolidé interinstitutions, géré par l'OCHA, a été créé il y a 10 ans par l'Assemblée générale des Nations Unies pour assurer une réponse stratégique et coordonnée aux crises humanitaires.

---