Le Conseil de sécurité demande aux parties ivoiriennes de servir les intérêts de la Côte d'Ivoire

26 mars 2004

Exprimant leur grave préoccupation à l'égard des événements qui viennent de se produire en Côte d'Ivoire, en particulier ceux d'Abidjan, le 25 mars dernier, les membres du Conseil de sécurité ont souligné qu'il était impératif que toutes les parties ivoiriennes demeurent pleinement engagées au sein du gouvernement et leur demandent instamment d΄agir avec responsabilité et retenue, au service de la Côte d'Ivoire et des Ivoiriens.

Les membres du Conseil de sécurité ont réaffirmé, dans une déclaration effectuée aujourd'hui par leur Président, l'ambassadeur de la France, Jean-Marc de La Sablière, leur soutien à l'Accord de Linas-Marcoussis.

« Cet accord politique constitue pour la Côte d'Ivoire la seule issue à la crise », affirment-ils.

Le Conseil de sécurité a rappelé l'engagement qu'il a pris en faveur d'un processus de règlement pacifique en Côte d'Ivoire, « comme en témoigne sa décision de déployer une force de maintien de la paix dont le mandat est clair et robuste. »

Il a tenu à souligner, dans cette même déclaration, que toutes les parties ivoiriennes devaient prendre le même engagement.

« Aucun progrès dans la mise en œuvre de l'Accord de Linas-Marcoussis ne peut se faire sans la volonté et l'engagement de tous les acteurs ivoiriens eux-mêmes. C'est à eux qu'il revient d'abord d'assurer, sans condition, la pleine application de l'Accord de Linas-Marcoussis comme ils s'y sont engagés en janvier 2003 », font-ils observer, appelant à procéder, sans délai et de manière simultanée, à la mise en œuvre de tous les engagements pris au titre de cet accord.

Ils ont également souligné qu'il était impératif que toutes les parties ivoiriennes demeurent pleinement engagées au sein du gouvernement et ont instamment demandé à toutes les parties ivoiriennes d΄agir avec responsabilité et retenue, « au service de la Côte d'Ivoire et des Ivoiriens. »

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.