Un général français prend la tête de la Force de l'ONU dans le Sud du Liban

Un général français prend la tête de la Force de l'ONU dans le Sud du Liban

Le général de division français Alain Pellegrini a été nommé à dater de la mi-février Commandant de la Force de maintien de la paix dans le Sud du Liban.

Le général Pellegrini remplacera le général de division indien Lalit Mohan Tewari à la tête de la Force intérimaire des Nations Unies au Liban, la FINUL, une unité de 2000 éléments créée en 1978 pour confirmer le retrait des forces israéliennes du Sud-Liban et aider le Gouvernement libanais à rétablir son autorité dans la région.

Le général Pellegrini a servi à Sarajevo et à Mostar en 1995 et 1996 dans le Force de protection des Nations Unies (FORPRONU) en ex-Yougoslavie et dans la Force militaire multinationale de mise en œuvre, l'IFOR.

Agé de 57 ans, le général Pellegrini était jusqu'à présent conseiller pour l'Afrique et le Moyen-Orient auprès du chef d'Etat major Général des Armées françaises. Il prendra le commandement de la FINUL à la mi-février.