Iran : l'ONU a besoin de 31,3 millions de dollars pour aider à la première phase du relèvement de Bam

8 janvier 2004
Jan Egeland

Après avoir visité ce qu'il reste de la ville iranienne de Bam, dévastée à 85% par le tremblement de terre du 26 décembre, le Coordonnateur des secours d'urgence de l'ONU a lancé aujourd'hui un appel à contributions d'un montant de 31,3 millions de dollars destinés à fournir une aide aux habitants de la ville, dont des milliers restent sans ressources et sans abri.

Cet appel était lancé simultanément par la Fédération internationale des sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant Rouge.

A cette occasion, le Secrétaire général adjoint aux affaires humanitaires, en charge du Bureau de la coordination des affaires humanitaires de l'ONU (OCHA), Jan Egeland, a loué la rapidité de réaction du Gouvernement iranien et de la Société iranienne du Croissant rouge ainsi que « l'impressionnante manifestation de la solidarité internationale. »

Plus de 44 pays ont envoyé des équipes de secours et 60 autres se sont engagés à fournir une assistance en liquide ou en nature, indique le communiqué publié par le Bureau de la coordination des affaires humanitaires de l'ONU (OCHA).

Les besoins majeurs couverts par l'appel concernent les soins de santé qui absorberont 6,4 millions de dollars. 5,7 millions de dollars seront consacrés au rétablissement de l'alimentation en eau et à l'assainissement ce qui inclut la construction de toilettes publiques et la remise en service des puits.

L'appel cherche également à financer la reprise économique du secteur et réhabiliter son infrastructure et a besoin pour cela de près de 6 millions de dollars. Cela inclut des programmes d'aide à l'agriculture, une des principales sources de revenu dans la région. 2,6 millions de dollars iront à l'enlèvement des 12 millions de tonnes de décombres, à la fourniture d'abri aux familles sans-abri et à la reconstruction de bâtiments résistant aux catastrophes.

Environ 4 millions de dollars sont nécessaires à la reprise de la scolarisation des enfants de Bam et du voisinage alors que les écoles de la ville se sont écroulées ou sont endommagées. L'appel cherche également à trouver les moyens, estimés à 3,7 millions de dollars, de mettre en place des programmes qui aideront ces enfants à surmonter leur traumatisme.

Les fonds collectés dans le cadre de l'appel serviront également à aider à la planification et à la mise en œuvre de la reconstruction. Il cherche également le financement nécessaire à l'évaluation des dommages subis par le patrimoine historique de la ville et à sa préservation.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.