Opération alimentaire d'urgence de l'ONU pour les victimes du tremblement de terre en Iran

9 janvier 2004
Aide alimentaire en partance pour Bam

Le Programme alimentaire de l'ONU a annoncé aujourd'hui le lancement d'une opération de secours d'urgence destinée à 100 000 victimes du tremblement de terre qui a frappé la ville iranienne de Bam et ses environs, le 26 décembre.

L'aide apportée par le Programme alimentaire mondial (PAM) de l'ONU consiste en plus de 6,5 tonnes de marchandises qui permettront aux bénéficiaires de recevoir une ration quotidienne de pain, de riz, de légumes secs, d'huile végétale, de sucres, de biscuits vitaminés et de sel.

Cette opération s'inscrit dans le cadre de l'appel de l'ONU lancé hier depuis Bam en même temps que l'appel révisé de la Fédération internationale du Croissant rouge, indique un communiqué du PAM publié aujourd'hui.

La population de Bam tout entière et celle des villages environnants, soit environ 200 000 personnes, a été touchée par le tremblement de terre. Le district de Bam, qui se trouvait à l'épicentre de la secousse, est un des plus pauvres de la région.

« Le désastre général ne fait que mettre en relief la pauvreté de la région et va très certainement avoir un impact sur la capacité de la population à assurer sa subsistance », indique Marius de Gaay Fortman, le représentant du PAM en Iraq.

Le tremblement de terre qui s'est produit pendant les petites heures du matin, a tué plus de 30 000 personnes, en a blessé autant et a détruit 85% des bâtiments et des infrastructures dont les écoles et les hôpitaux. De nombreuses familles sont désormais forcées de vivre dans des camps de toile par des températures glaciales.

« La plupart des gens ont perdu des membres de leurs familles, leur maison et la plupart de leurs biens. La nourriture que le PAM est en train d'acheminer, satisferont leurs besoins les plus immédiats. A eux reviendra l'immense tâche de rebâtir leurs vies et de trouver d'autres ressources », fait observer M. Fortman.

Outre son assistance alimentaire, le PAM va mettre en place, grâce à son partenariat avec une entreprise privée de logistique et d'acheminement de courrier express, TPG N.V., une liaison aérienne afin d'assurer pendant une semaine le transport des équipes de secours ainsi que des unités mobiles d'entreposage sur place d'une capacité par unité de 400 à 500 tonnes qui permettront de pallier aux capacités de stockage extrêmement limitées à BAM.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.