La signature d'un protocole additionnel par l'Iran acceptée par l'AIEA

21 novembre 2003

Le Conseil des gouverneurs de l'agence de l'ONU pour l'énergie atomique a accepté la proposition de l'Iran de signer un protocole additionnel autorisant des contrôles renforcés et non annoncés de ses activités nucléaires.

Lors d'un point à la presse, un porte-parole de l'ONU à New York a indiqué aujourd'hui que le Conseil des gouverneurs de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) poursuivrait mercredi ses débats sur cette question.

Lors de la réunion des gouverneurs de l'agence hier, son directeur général, Mohamed El Baradei, qui présentait les résultats de son rapport sur l'application par l'Iran des garanties prévues au titre du Traité sur la non-prolifération des armes nucléaires (TNP), a affirmé n'avoir aucune preuve que les activités nucléaires iraniennes aient été liées à un programme d'armement nucléaire.

Toutefois, a-t-il souligné, « notre capacité à parvenir à une conclusion sur la nature du programme nucléaire de l'Iran et sur l'exactitude de ses déclarations dépend beaucoup de notre capacité à appliquer les accords de garanties et le protocole additionnel. »

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.