Pauvreté et chômage augmentent en Afrique, selon un rapport de l'ONU préalable à la Conférence sur le travail d'Addis-Abbeba

18 novembre 2003

La Xe Conférence régionale africaine de l'agence de l'ONU sur le travail, qui se tiendra du 2 au 5 décembre à Addis-Abeba en Ethiopie, s'efforcera d'identifier des remèdes à la situation d'un continent où la pauvreté comme le chômage sont en augmentation.

Contrastant avec la situation dans d'autres parties du monde, le niveau de la pauvreté en Afrique est élevé et s'accroît, souligne un communiqué de l'Organisation internationale du travail (OIT), publié aujourd'hui.

Près de la moitié de la population du continent, soit quelque 300 millions de personnes, vit avec un dollar ou moins par jour. Le pourcentage de gens pauvres dans l'Afrique subsaharienne est près du double de la moyenne mondiale, qui est de l'ordre de 24%, précise le communiqué.

« Les mandants tripartites de l'OIT en Afrique se réunissent alors que les nations du continent mettent en place des institutions qui devraient enclencher un processus dynamique de développement basé sur leurs efforts collectifs », déclare le Directeur général du Bureau International du Travail (BIT) Juan Somavia dans un rapport préparé pour ces assises et intitulé « Travail décent au service du développement de l 'Afrique. »

Le lancement de l'Union africaine (UA) en 2002 et le « Nouveau Partenariat pour le développement de l'Afrique » (NEPAD) en 2001 s'inscrivent dans cette nouvelle dynamique, indique le communiqué de l'OIT.

Le rapport du BIT relève que la décision des chefs d'Etat et de gouvernement de l'UA, tenue en juillet à Maputo, de tenir un Sommet extraordinaire sur l'emploi et la réduction de la pauvreté en Afrique, en 2004, au Burkina Faso, porte en elle l'espoir d'associer les nouvelles initiatives régionales à l'expérience quotidienne des travailleurs du continent.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.