Aide humanitaire : l'ONU lance un appel de 3 milliards de dollars pour 2004

Aide humanitaire : l'ONU lance un appel de 3 milliards de dollars pour 2004

Kofi Annan lance l'Appel consolidé
« Personne ne devrait mourir par manque de nourriture et de médicaments alors que des surplus existent par ailleurs », a déclaré le Secrétaire général de l'ONU ce matin en lançant un Appel consolidé à contributions de 3 milliards de dollars destinés à financer l'action humanitaire des agences de l'ONU en 2004.

« Personne ne devrait mourir par manque de nourriture et de médicaments alors que des surplus existent par ailleurs », a déclaré le Secrétaire général de l'ONU ce matin en lançant un Appel consolidé à contributions de 3 milliards de dollars destinés à financer l'action humanitaire des agences de l'ONU en 2004.

« 45 millions de personnes ont un besoin urgent d'aide. (...) Il ne s'agit pas de statistiques mais de personnes bien réelles avec des besoins bien réels », a déclaré ce matin Kofi Annan, lors de la cérémonie de lancement de l'Appel qui se déroulait au siège de l'ONU à New York.

Le Secrétaire général a souligné, qu'en dépit de la générosité des donateurs, le financement de l'aide restait insuffisant et imprévisible.

« L'Appel consolidé pour l'année en cours a recueilli 66% seulement des sommes réclamées », a-t-il indiqué, ajoutant que, si le montant demandé pour l'Iraq, qui, à lui seul, représente un tiers de la somme totale, était financé à 91%, 28% seulement du financement nécessaire avait été rassemblé en faveur du Libéria.

Nous devons manifester notre solidarité à « ceux qui ont été forcés de s'enfuir de leurs foyers et de leurs communautés, ceux qui ont tout perdu », a insisté Kofi Annan.

« Soyons clair : l'aide que nous leur apportons, n'est pas de la charité, c'est un droit », a-t-il déclaré.