La décision d´Israël de poursuivre l´édification du mur de séparation en Cisjordanie préoccupe Kofi Annan

La décision d´Israël de poursuivre l´édification du mur de séparation en Cisjordanie préoccupe Kofi Annan

Kofi Annan
Le Secrétaire général de l´ONU, Kofi Annan, a fait part de ses vives préoccupations au sujet de la décision du Gouvernement d'Israël de poursuivre l'édification du mur de séparation plus profondément en Cisjordanie et de construire 600 nouveaux logements dans les colonies de peuplement implantées dans ce territoire.

Dans une déclaration communiquée aujourd´hui par son Porte-parole, Kofi Annan a indiqué qu´il considérait « à la fois le mur de sécurité et les colonies de peuplement en Cisjordanie, construites sur la terre palestinienne, comme un sérieux obstacle à la concrétisation de la solution à deux Etats ». « Le mur continue, en outre, de causer des problèmes graves à des milliers de familles palestiniennes », a-t-il ajouté.

Le Secrétaire général a exprimé, à maintes reprises, sa conviction que les activités de peuplement sont une violation claire à la quatrième Convention de Genève de même qu'elles contredisent les engagements pris par Israël en vertu de la Feuille de route du Quatuor.

Le Quatuor - composé de l'ONU, des Etats-Unis, de l'Union européenne et de la Fédération de Russie - parraine la Feuille de route qui vise à régler de façon définitive le conflit israélo-palestinien d´ici à 2005 et fixe à cet effet des étapes et un calendrier précis d´exécution de mesures réciproques à adopter par les deux parties.