Myanmar : l'Envoyé spécial de l'ONU tente à nouveau d'obtenir la libération d'Aung San Suu Kyi

30 septembre 2003

L'Envoyé spécial du Secrétaire général de l'ONU est arrivé au Myanmar aujourd'hui pour une onzième mission pendant laquelle il va de nouveau tenter d'obtenir la remise en liberté d'Aung San Suu Kyi, chef de file du mouvement en faveur de la démocratie et Prix Nobel de la Paix.

Au cours des trois jours que doit durer sa visite, il est prévu que l'Envoyé spécial de l'ONU, Razali Ismail, rencontre le Premier ministre, le général Khin Nyunt, ainsi que d'autres membres du gouvernement dans le cadre d'une nouvelle tentative visant à relancer le processus de réconciliation nationale interrompu par l'arrestation de la Secrétaire générale de la Ligue nationale pour la démocratie (LND) et plusieurs membres et sympathisants du mouvement.

Le 30 mai dernier, Aung San Suu Kyi, des militants et sympathisants du LND, avaient été attaqués par des manifestants favorables au Gouvernement puis placés en détention dite « de protection » par les autorités. Malgré de nombreux appels réclamant leur libération, dont ceux du Secrétaire général de l'ONU, Kofi Annan, ils demeurent en détention depuis lors.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.