Kofi Annan incite le Groupe des 77 à jouer un rôle déterminant dans la relance des négociations commerciales

25 septembre 2003

Le Secrétaire général de l'ONU a appelé ce matin les membres du Groupe des 77 à tirer les leçons de l'action concertée menée par les pays en développement lors de la Conférence de l'Organisation mondiale du commerce (OMC) à Cancun et de jouer leur rôle dans la relance des négociations.

« Les pays développés devront être tout aussi déterminés à s'acquitter des engagements qu'ils ont pris dans les domaines du commerce, de l'aide et de l'allégement de la dette, que les pays en développement à faire un usage rationnel des ressources qu'ils consacrent au développement », a déclaré Kofi Annan en s'adressant ce matin aux membres du Groupe des 77, réunis au niveau ministériel.

Créé en 1964 sous les auspices de la CNUCED, la Conférence des Nations Unies sur le commerce et le développement, avec pour objectif la défense et la promotion des intérêts économiques de ses membres, le Groupe des 77, qui comptait effectivement 77 membres lors de sa création, en rassemble 133 aujourd'hui, ce qui en fait le plus important regroupement de pays en développement au sein du système de l'ONU.

Même après l'échec de Cancun, a affirmé le Secrétaire général, certaines avancées telles que l'accord d'août sur les médicaments génériques, l'action concertée menée par les pays en développement pour défendre leurs intérêts ou encore la progression des discussions sur des questions litigieuses telles que les subventions ou la protection, fournissaient des raisons d'espérer.

« J'espère qu'il n'y aura pas de retour en arrière une fois que les négociations auront repris », a-t-il ajouté. « Et c'est précisément sur ce point que nos efforts devront désormais être axés: assurer le redémarrage des négociations. »

« Le Groupe des 77 peut jouer un rôle déterminant à cet égard », a affirmé Kofi Annan qui souligné que « la présente Assemblée générale offrait de multiples occasions d'aller de l'avant » que ce soit lors des préparatifs de la onzième session de la CNUCED qui doit avoir lieu en juin prochain au Brésil, du dialogue de haut niveau sur le financement du développement ou encore, après la présente session, pendant la réunion de décembre de Marrakech sur la coopération Sud-Sud, suivie de la première phase du Sommet mondial sur la société de l'information.

« Comme Cancun l'a montré, l'union fait la force », a-t-il conclu.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.