Niveau record de raccordement aux réseaux à haut débit en 2002, signale l'agence de l'ONU pour les télécommunications

16 septembre 2003

Avec une progression record de 72% en un an, le nombre d'abonnés aux réseaux à large bande passante a atteint en 2002 quelque 62 millions, d'après un rapport publié aujourd'hui par l'Union Internationale des télécommunications (UIT). Au palmarès de la plus forte pénétration des raccordements par rapport à la population, la République de Corée, Hongkong et le Canada.

La progression de la demande de débit Internet plus élevé est l'une des principales raisons de cette explosion, les services large bande établissant des connexions Internet au moins cinq fois plus rapides que l'accès téléphonique. Sur de nombreux marchés, l'intensification de la concurrence entre fournisseurs de services large bande a également provoqué une baisse des prix à la consommation, ce qui a stimulé la demande et rendu l'accès au large bande plus abordable, indique le rapport de l'UIT.

Selon ce rapport, il apparaît en outre que l'accès au large bande peut contribuer à soutenir les dépenses de consommation. Dans le monde entier, il existe une relation incontestable entre la pénétration du large bande et les dépenses mensuelles en services de télécommunication, souligne-t-il. Par exemple, la République de Corée, qui est le numéro un mondial pour la pénétration du large bande avec environ 21 abonnés pour cent habitants, vient en deuxième position après la Suisse pour les dépenses mensuelles de télécommunication. D'autres pays où le large bande est fortement implanté, tels que le Canada, qui se classe troisième avec un peu plus de 11 abonnés pour 100 habitants, et l'Islande, ont également des niveaux de dépenses à la consommation supérieurs à la moyenne dans le secteur des télécommunications.

Ce sont pour l'essentiel les utilisateurs privés qui stimulent la demande de services large bande sur tous les marchés. Toutefois, le débit et l'efficacité des services large bande de la nouvelle génération, avec un coût, sur certains marchés, jusqu'à 111 fois inférieur, par mégaoctet à la seconde, que les possibilités actuellement offertes par les réseaux privés incite fortement les entreprises et les services publics à s'y raccorder.

"Le boom des entreprises 'point.com' s'explique par les espoirs placés dans l'Internet, dont on attendait qu'il ouvre un vaste marché au commerce électronique, aux contenus à la demande et aux applications en ligne. L'avènement du large bande, qui offre un débit plus élevé et une plate-forme améliorée pour le développement de services de contenu, nous rapproche de cet objectif. Autrement dit, la réalité commence enfin à correspondre à ce que promettait tout le battage commercial", indique Tim Kelly, chef de l'Unité des stratégies et politiques à l'UIT.

A la fin de l'année 2002, les services large bande étaient commercialement disponibles dans 82 pays sur 200. Nombre de ces pays ont connu ces quatre dernières années une augmentation fantastique du nombre d'abonnés au large bande et sur certains marchés, cette technique devrait devenir l'un des services de communication grand public qui progresse le plus rapidement. Ainsi, aux Etats-Unis, le taux de pénétration du large bande va vraisemblablement dépasser les 25% beaucoup plus vite que cela n'a été le cas pour la micro-informatique ou la téléphonie mobile.

Si la grande majorité des utilisateurs du large bande aujourd'hui sont des habitants des pays développés, certains pays en développement, à mesure que le coût de ce service baisse, peuvent utiliser la technologie hertzienne large bande pour brûler les étapes et se passer de l'infrastructure filaire traditionnelle en mettant en place un réseau intégré voix, données et vidéo. Le Bhoutan, par exemple, utilise aujourd'hui des technologies hertziennes large bande pour fournir un accès téléphonique de base. Ces technologies ont permis de connecter des villages qui étaient auparavant hors de portée du service téléphonique traditionnel.

"Birth of Broadband" ("Naissance du large bande"), cinquième de la série de rapports de l'UIT sur l'Internet, été spécialement conçue à l'occasion de la manifestation ITU TELECOM WORLD 2003 qui se tiendra à Genève du 12 au 18 octobre prochain.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.