La mission de l'ONU en Ethiopie et Erythrée prorogée de six mois

12 septembre 2003

Le Conseil de sécurité a prorogé ce matin de six mois la MINUEE, la Mission de l'ONU en Ethiopie et en Erythrée tout en demandant aux gouvernements des deux pays de faire en sorte de mener à son terme la démarcation des frontières.

Le Conseil de sécurité a prorogé ce matin de six mois la MINUEE, la Mission de l'ONU en Ethiopie et en Erythrée tout en demandant aux gouvernements des deux pays de faire en sorte de mener à son terme la démarcation des frontières.

En adoptant ce matin la résolution décidant de la prorogation jusqu'au 15 mars 2004 du mandat de la MINUEE, le Conseil a, dans le même temps, demandé à l'Ethiopie et à l'Erythrée de coopérer « sans réserve et sans plus tarder » avec la Commission du tracé de la frontière et d'appliquer intégralement ses décisions concernant la démarcation.

Il les prie également de prendre des mesures concrètes pour donner suite aux engagements qu'ils ont pris dans les Accords d'Alger et leur demande de nouveau de normaliser leurs relations par le biais du dialogue politique et l'instauration de mesures de confiance.

Dans le dernier rapport soumis au Conseil sur cette question, le Secrétaire général de l'ONU avertit que le moment approche où il faudra aider plus activement les deux parties à appliquer la lettre et l'esprit des Accords d'Alger et mener à sa conclusion le processus engagé. Il constate l'absence de progrès dans les relations de bon voisinage entre les deux pays, rappelle que l'un et l'autre ont volontairement créé la Commission du tracé de la frontière et choisi ses membres et insiste sur le fait qu'ils doivent maintenant accepter ses décisions.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.