Kofi Annan satisfait de la relève sans heurts opérée à Bunia en R.D. du Congo par la brigade de l'ONU

2 septembre 2003

Au lendemain de la prise en charge de la sécurité à Bunia en République démocratique du Congo (RDC) par la brigade de la Mission de l'ONU dans ce pays, la MONUC, qui a succédé hier à la Force multinationale intérimaire dirigée par la France, le Secrétaire général de l'ONU, Kofi Annan, s'est félicité de ce que cette relève se soit effectuée sans heurts et a rappelé son intention de voir la MONUC se déployer dans la région.

Au lendemain de la prise en charge de la sécurité à Bunia en République démocratique du Congo (RDC) par la brigade de la Mission de l'ONU dans ce pays, la MONUC, qui a succédé hier à la Force multinationale intérimaire dirigée par la France, le Secrétaire général de l'ONU, Kofi Annan, s'est félicité de ce que cette relève se soit effectuée sans heurts et a rappelé son intention de voir la MONUC se déployer dans la région.

« Le Secrétaire général accueille avec satisfaction le fait que la Force multinationale intérimaire d'urgence ait transféré sans heurts, à Bunia (Ituri) le 1er septembre, les responsabilités en matière de sécurité à la Brigade de la MONUC », la Mission de l'ONU en RDC, indique une déclaration transmise par son porte-parole aujourd'hui.

Se disant « convaincu que la force de la MONUC sur le terrain, déjà au nombre de 2 500 personnes, est prête à remplir son mandat », Kofi Annan rappelle son intention de voir la MONUC maintenir le rythme de son déploiement dans la région et celui du processus de paix qui a été facilité par la présence de la Force multinationale dirigée par l'Union européenne.

« Le Secrétaire général rappelle à tous les acteurs clés de la République démocratique du Congo et des pays voisins leur responsabilité consistant à poursuivre la voie de la paix et de la réconciliation et à coopérer pleinement avec les Nations Unies », conclut la déclaration.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.