Le Chef de l'agence de l'ONU pour le nucléaire cherche à obtenir plus de garanties de l'Iran

9 juillet 2003
Mohamed ElBaradei, directeur de l'AIEA

Le Directeur général de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) a rencontré successivement, aujourd'hui à Téhéran, le ministre des Affaires étrangères iranien, Kamal Kharazi et le président Mohamed Khatami au cours d'une journée de visite organisée à l'initiative des autorités iraniennes dans une tentative pour régler les questions en suspens concernant le programme nucléaire de l'Iran.

M. El Baradai, le Directeur de l'AIEA, cherche à obtenir de l'Iran la signature d'un protocole additionnel qui viendrait compléter l'accord de garanties généralisées du Traité sur la non-prolifération des armes nucléaires (TNP) et autoriserait l'agence à effectuer des visites impromptues et renforcées.

Une équipe d'experts de l'AIEA restera en Iran après le départ de Mohammed El Baradei pour y mener une série d'entretiens techniques avec leurs homologues iraniens.

Le 19 juin, le Conseil des gouverneurs de l'AIEA indiquait que "les défaillances passées de l'Iran qui n'a pas signalé certains matériels et activités" nucléaires préoccupaient la communauté internationale et lui demandait de souscrire un protocole additionnel mieux à même de fournir "des assurances crédibles" sur la nature pacifique des ces activités.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.