Pour le responsable des droits de l'homme de l'ONU, les charniers iraquiens doivent être sauvegardés

15 mai 2003

Pour le principal responsable des droits de l'homme à l'ONU, il est urgent de protéger les charniers en Iraq comme preuves de violations des droits de l'homme qu'elles peuvent receler.

Le Haut Commissaire aux droits de l'homme, Sergio Vieira de Mello, a demandé, dans une déclaration rendue publique aujourd'hui, que les Etats-Unis et ses partenaires de la coalition prennent les mesures nécessaires à la sécurisation des fosses communes découvertes en Iraq. "Les informations concernant la découverte de ces sites et les interférences qui s'y sont produites dans différents secteurs en Iraq rendent cette question tout à fait urgente", a-t-il déclaré.

M. Vieira de Mello a dit redouter que les preuves de graves violations des droits de l'homme puissent être perdues si des mesures immédiates de protection n'étaient pas prises. Il a également demandé que ces sites soient accessibles à des médecins légistes indépendants.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.