L'Agence de l'ONU pour la santé affine son analyse du taux de mortalité de la pneumonie atypique

L'Agence de l'ONU pour la santé affine son analyse du taux de mortalité de la pneumonie atypique

Après avoir ré-étudié ses évaluations au regard des dernières informations disponibles, l'Agence de l'ONU pour la santé estime que le taux de mortalité de la pneumonie atypique connue sous le nom de Syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS) varie entre 0 et 50%.

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a annoncé aujourd'hui avoir passé en revue les dernières données en provenance du Canada, de Chine, de Hongkong, de Singapour et du Vietnam et être arrivée à des estimations faisant varier le taux de mortalité du SRAS de 0 à 50% avec un taux de mortalité global estimé entre 14 et 15%.

L'OMS a également passé en revue ses évaluations de la durée de l'incubation de la maladie et maintient ses premières estimations établissant à 10 jours la durée maximale d'incubation.