L'OMS lève son avis de restriction de voyages pour Hongkong et Guangdong

23 mai 2003

Estimant que l'épidémie du Syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS) est endiguée à Hongkong et dans la province de Guangdong en Chine, l'Agence de l'ONU pour la santé a levé aujourd'hui son avis de restriction de voyages à destination de ces régions.

“Nous modifions la recommandation pour les voyages à Hongkong et dans le Guangdong à compter du vendredi 23 mai, a annoncé aujourd'hui Gro Harlem Brundtland, Directeur général de l'OMS. Guangdong est la première région du monde où des cas de SRAS se soient produits mais je suis heureuse de constater que les efforts des autorités sanitaires locales et nationales ont permis, avec le soutien de l'OMS et de ses partenaires, d'endiguer la flambée dans ces deux régions.”

Il ne reste plus désormais que six secteurs, Beijing, Hebei, la Mongolie intérieure, Shanxi, Taiwan et Tianjin, à destination desquels l'OMS continue de recommander d'éviter tout voyage qui ne soit pas strictement indispensable.

Selon les informations disponibles hier, 8 046 malades dans le monde sont soupçonnés d'avoir contracté la maladie et 682 en sont morts. La vaste majorité des cas a été enregistrée en Chine continentale qui totalise 5 271 cas et 300 décès. Hongkong arrivait à la seconde place avec un taux beaucoup plus élevé de mortalité de 258 décès pour 1 722 cas.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.