La passation de pouvoir décidée par le Président burundais saluée par le Conseil de sécurité

3 avril 2003

Le Conseil de sécurité s'est félicité de la décision du Président du Burundi, Pierre Buyoya, de céder le pouvoir à son Vice-Président, Donatien Ndayizeye, le 1er mai 2003, comme prévu par l'accord de paix signé à Arusha, en Tanzanie, le 28 août 2000.

Dans une déclaration à la presse, Adolfo Aguilar Zinser of Mexico, qui assure la présidence du Conseil pendant le mois d'avril, a exprimé la satisfaction du Conseil à l'égard d'une décision conforme à la Constitution de transition du Burundi.

Au moment où le Burundi se prépare à entrer dans la seconde phase de sa transition politique, les membres du Conseil ont rendu hommage aux efforts du Président Buyoya pour faire progresser le processus de paix, a déclaré M. Zinser. Ils lancent par ailleurs un appel aux parties pour qu'elles règlent par le dialogue les questions liées à la restauration de la paix.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.