L'UNRWA proteste contre l'occupation par l'armée israélienne d'une école d'un camp de réfugiés palestiniens

L'UNRWA proteste contre l'occupation par l'armée israélienne d'une école d'un camp de réfugiés palestiniens

Ecole administrée par l'UNRWA
La principale agence d'aide aux réfugiés palestiniens de l'ONU, l'UNRWA, a protesté aujourd'hui contre l'occupation par l'armée israélienne d'une école de filles du camp de réfugiés de Tulkarem en Cisjordanie.

La principale agence d'aide aux réfugiés palestiniens de l'ONU, l'UNRWA, a protesté aujourd'hui contre l'occupation par l'armée israélienne d'une école de filles du camp de réfugiés de Tulkarem, en Cisjordanie. Selon l'UNRWA, les forces israéliennes ont fait irruption, mercredi matin, dans l'école gérée par l'agence, en ont pris possession et l'ont transformée en centre de détention pour les hommes du camp âgés de 15 à 40 ans.

"L'occupation de cette école est non seulement une violation du droit international, c'est aussi un coup porté aux efforts de sécurisation de la Cisjordanie et de Gaza à des fins humanitaires", a expliqué un responsable de l'UNRWA, qui a demandé aux autorités israéliennes de quitter l'école et de permettre à l'UNRWA d'accéder à d'autres installations du camp, dont le dispensaire.

L'Agence a récemment intensifié ses efforts de coopération avec les forces israéliennes dans l'espoir que celles-ci l'autoriseraient à poursuivre son action humanitaire, conformément aux dispositions de la Convention de l'ONU de 1946 relative aux Privilèges et aux Immunités et à un accord conclu en 1967 avec le Gouvernement israélien.