Le Secrétaire général se déclare « consterné et attristé » par l'assassinat du Premier Ministre serbe

Le Secrétaire général se déclare « consterné et attristé » par l'assassinat du Premier Ministre serbe

Le Secrétaire général de l'ONU, Kofi Annan
Le Secrétaire général de l'ONU, Kofi Annan, s'est dit « consterné et attristé » à l'annonce de l'assassinat du Premier Ministre serbe, Zoran Djindjic. Déplorant cet acte de violence politique qui risque de compromettre le processus de démocratisation en Serbie, Kofi Annan a espéré que les auteurs de ce crime seraient traduits en justice.

Dans un communiqué rendu public aujourd'hui, le Secrétaire général a également présenté ses condoléances à la famille du Premier Ministre ainsi qu'au peuple de la Serbie.