Kofi Annan se réjouit de la libération prochaine des prisonniers de guerre éthiopiens et érythréens

23 août 2002

Le secrétaire général de l'ONU, Kofi Annan, se félicite des informations publiées par le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) annonçant l'engagement pris par l'Éthiopie et l'Érythrée de relâcher bientôt leurs prisonniers de guerre toujours retenus.

Dans une déclaration communiquée aujourd'hui à New York par un porte-parole de l'ONU, M. Annan signale que la prompte remise en liberté de ces prisonniers “contribuera sans aucun doute à la pleine mise en oeuvre du processus de paix entre les deux pays”.

Selon le CICR, près de 1 300 prisonniers de guerre érythréens se trouvent toujours en Éthiopie et quelque 300 prisonniers de guerre éthiopiens sont en Érythrée. Ces engagements ont été pris lors de la visite dans la région du président du CICR, Jacob Kellenberger.

Ces libérations de prisonniers se feront conformément à la Troisième Convention de Genève et à l'Accord de paix d'Alger, signé par les deux pays le 12 décembre 2000.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.