Le Conseil de sécurité condamne les violences commises à Bunia, au Congo démocratique

16 août 2002

Les membres du Conseil de sécurité ont vivement condamné hier les combats et massacres qui ont lieu à Bunia, dans le nord-est de la République démocratique du Congo (RDC). Ils ont exigé en outre que l'on mette fin immédiatement à ces violences et que les individus qui en sont responsables soient traduits en justice.

Les membres du Conseil de sécurité ont vivement condamné les combats et les massacres qui ont lieu à Bunia, dans le nord-est de la République démocratique du Congo (RDC). Ils ont exigé en outre que l'on mette fin immédiatement à ces violences et que les individus qui en sont responsables soient traduits en justice.

C'est en substance ce qu'a déclaré à la presse le président du Conseil de sécurité hier à l'issue d'une séance consacrée à la situation en RDC. Il a rapporté que les membres du Conseil ont également encouragé l'Ouganda à continuer à honorer sans parti pris ses obligations, conformément aux dispositions du Protocole relatif à la Convention de Genève sur la protection des civils en temps de guerre, dans les territoires où ses forces sont présentes et ce, jusqu'à ce qu'elles soient complètement retirées de la RDC.

Les membres du Conseil ont par ailleurs exhorté la communauté internationale à apporter une assistance humanitaire à la région de Bunia. Celle-ci a été le théâtre, la semaine dernière, d'affrontenemts violents opposant des factions rivales, troubles qui auraient fait plus d'une centaine de victimes.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.