Kofi Annan demande de prolonger d'un an le mandat du Bureau de l'ONU en Centrafrique

16 août 2002

Le secrétaire général de l'ONU, Kofi Annan, propose la prorogation d'une année supplémentaire – jusqu'au 31 décembre 2003 - du mandat du Bureau de l'ONU pour la consolidation de la paix en République centrafricaine (BONUCA), afin d'assister le pays dans ses efforts de réconciliation nationale.

Dans une lettre addressée au président du Conseil de sécurité, le secrétaire général explique que sa requête de prorogation du mandat du BONUCA fait suite à une demande en ce sens des autorités de la République centrafricaine.

M. Annan précise dans la lettre que «cette prolongation permettrait au Bureau de continuer à appuyer la République centrafricaine dans les efforts qu'elle déploie pour consolider la paix, renforcer les institutions démocratiques et l'état de droit et poser des bases solides en faveur de la paix durable et du progrès socioéconomique alors même qu'elle doit faire face à d'énormes difficultés internes et à l'instabilité de l'environnement sous-régional».

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.